Arrêt Tabac

Si arrêter de fumer n’est qu’une question de volonté, alors pourquoi n’avez-vous pas encore arrêté ?
Des méthodes vous en avez sans doute, déjà essayé de nombreuses, à priori sans résultat. Et ni la peur de la maladie, ni le budget conséquent que vous y  consacrez ne semblent avoir d’effets, ce qui vous étonne.
Alors, êtes-vous fautif, est-ce rédhibitoire, l’hypnose est-elle la solution ?
Elle a réussi pour de très nombreux fumeurs(euses) et pour moi, notamment ce qui m’a d’ailleurs amené à devenir hypnothérapeute.

L’addiction au tabac n’est pas une maladie, mais juste un symptôme, un comportement pris par votre organisme en réponse à une situation qui ne lui convient pas.
L’hypnothérapie agit en douceur, en remettant en harmonie votre inconscient avec votre désir intime, en vous permettant de résoudre ce conflit intérieur, de manière rapide, durable et profonde, sans violence pour votre corps. C’est d’ailleurs cette absence de manque, d’irritabilité, de mal-être post-séance qui est agréablement appréciée dans cette méthode.

Par contre, plus votre motivation sera importante, plus l’arrêt sera rapide, profond et définitif.

( 201 € c’est la somme dépensée chaque mois par une personne fumant un paquet par jour (à 6,70€ le paquet moyen), selon l’outil de calcul du site Tabac info services. Soit 2 412 euros par an.)

Anxiété, gestion du stress

Par expérience, l’avantage de l’hypnothérapie dans la gestion du stress, des états d’angoisse, de la peur des lendemains, c’est d’apporter un bénéfice immédiat dès la première séance, en offrant d’abord un lâcher-prise, un relâchement des tensions auquel tout le corps est soumis.

Il est alors possible d’envisager son quotidien mais aussi son avenir sous un autre angle, avec un autre regard, plus novateur, débarrassés, décontaminés de tous les polluants inconscients.

En premier lieu donc, rechercher l’apaisement pour que les processus, les solutions puissent émerger.

Douleurs chroniques

L’hypnothérapie, alliée à d’autres techniques comme l’E.F.T (Efficience Freedom Techniques) et la Cohérence Cardiaque permettent non pas de guérir, mais d’abaisser le niveau des douleurs, que ce soit au niveau des pics ou de leur état de latence permanente.  Un bénéfice qui est ensuite alimenté et soutenu par le patient lui-même à domicile,  grâce à un apprentissage fourni lors des séances en cabinet.

Juste désactiver ce canal de prévention qu’est la douleur puisque son rôle a été rempli et qu’elle n’est donc plus nécessaire.

(Il est indispensable que cette douleur chronique ait d’abord été explorée par le corps médical. Une séance d’hypnothérapie ne peut remplacer une consultation médicale avec son diagnostic et le traitement qui l’accompagne, traitement qui ne doit pas être interrompue.)

Troubles comportementaux (bégaiement, énurésie, bruxisme …)

Milton Erickson, dans les années 60, psychiatre et hypnothérapeute célèbre puisque il est considéré comme le père fondateur de l’hypnose moderne, a beaucoup travaillé sur ces troubles comportementaux, avec de très bons résultats, qui à l’époque surprirent beaucoup.

Ces troubles nécessitent en général une anamnèse approfondie (exploration du parcours de vie par un dialogue avec la personne), afin de bien appréhender l’univers des consultants, définir leurs objectifs, mettre en place les bonnes stratégies.

L’hypnothérapie mise en œuvre fait souvent appel à divers protocoles apportant des recadrages et l’utilisation d’ancrages.

Troubles du Sommeil

Un tiers du temps de notre vie d’adulte est consacré au sommeil.
Il est donc vital qu’il soit harmonieux, serein et réparateur.

Mais c’est aussi une fonction complexe qui nécessite la mise en œuvre de nombreux mécanismes. Cette complexité est fragile et très sensible à notre état du “moi”.
L’hypnothérapie, par ses capacités à apporter de la détente, du bien-être tout en permettant de prendre du recul se révèle alors une aide précieuse pour gérer les problèmes d’insomnies, de cauchemars, de réveils intempestifs…

Troubles alimentaires

La culpabilité du sujet est très présente en général dans les troubles alimentaires. Apportée certes souvent par l’entourage et la société mais également, voire principalement par le sujet lui-même.

Et pourtant, comme pour les addictions au tabac, on sait désormais qu’il ne suffit pas d’avoir de la volonté…
Tellement de paramètres, et de nouveaux paramètres découverts chaque jour ont une influence, comme l’importance et l’action du microbiote (bactéries, levures … tapissant notre intestin), notamment dans les cas d’obésité.

L’hypnothérapie permet d’aller à la rencontre de l’inconscient qui guide nos comportements alimentaires.

Relaxation, auto-hypnose

En dehors de tout contexte thérapeutique ou syndrome à traiter, l’hypnose peut aussi être une excellente source de détente et de relaxation.

S’offrir un moment de “lâcher-prise”, un moment de quiétude et de plénitude à partager juste avec son organisme, son mental, son soi-même. Cela fait un bien fou !
A rapprocher de la méditation mais dans un contexte plus dynamique, plus orienté.

Des moments qu’il est ensuite facile de prolonger chez soi, par goût de la relaxation ou d’une certaine hygiène de vie, grâce aux techniques d’auto-hypnose que vous appréhenderez en séance.

Des fichiers musicaux d’accompagnement vous seront également fournis pour agrémenter ces moments.

En dehors de tout contexte thérapeutique ou syndrome à traiter, l’hypnose peut aussi être une excellente source de détente et de relaxation.

S’offrir un moment de “lâcher-prise”, un moment de quiétude et de plénitude à partager juste avec son organisme, son mental, son soi-même. Cela fait un bien fou !
A rapprocher de la méditation mais dans un contexte plus dynamique, plus orienté.
Des moments qu’il est ensuite facile de prolonger chez soi, par goût de la relaxation ou d’une certaine hygiène de vie, grâce aux techniques d’auto-hypnose que vous appréhenderez en séance.

Des fichiers musicaux d’accompagnement vous seront également fournis pour agrémenter ces moments.

Deuil, Rupture

Quand un deuil ou une rupture surviennent, différentes étapes doivent s’accomplir, naturellement, dans un certain ordre, pour que le sujet puisse reprendre normalement le cours de sa vie.

Quand celles-ci n’ont pas lieu, comme l’acceptation alors difficile de repartir pour une reconstruction.

L’hypnothérapie est alors d’un grand réconfort, en apportant dans un premier temps, paix et sérénité puis en permettant de voir derrière le voile qui s’était installé.

Confiance en Soi et Estime

Travailler sur ses croyances, souvent limitantes, faire son inventaire, retrouver ou redécouvrir des éléments de vie qui ont modifié votre existence, votre manière d’être d’aujourd’hui; telles sont quelques voies dans lesquelles l’hypnothérapie peut vous accompagner, pour revoir tout cela sous un angle nouveau, inédit, et envisager la réalité autrement.

Une thérapie réussie est une thérapie dans laquelle le patient devient l’artiste de sa propre existence

(F.Roustang)

 

L’hypnothérapie n’est pas le remède universel, n’est pas magique non plus, mais il vrai qu’elle peut intervenir dans de nombreux domaines.

 

Par contre, nous sommes tous différents, dans notre manière de penser, d’agir, de réagir ou de subir. Vouloir appliquer des protocoles tout prêts en fonction de tel ou tel domaine est voué à l’échec.
Chacun a son propre univers qu’il faut respecter

 

Pas de méthode miracle donc, pas de scénario-type pour tel ou tel problème. L’enseignement que j’ai reçu et ma pratique qui en découle me font constamment rechercher la meilleure adéquation entre thérapie, patient et thérapeute.